Humanités numériques et pratiques pédagogiques : journée d’études du vendredi 2 octobre 2020 (Université de Paris 8)

L’équipe du séminaire « Épistémologie et pratiques des humanités numériques » (EPHN), Claire Bourhis-Mariotti (Université Paris 8 – Paris Lumières), Suzanne Dumouchel (CNRS/TGIR Huma-Num), Lauric Henneton (Université de Versailles-Saint-Quentin), Claire Larsonneur (Université Paris 8 – Paris Lumières), propose une journée d’études le vendredi 2 octobre 2020 sur le thème « Humanités numériques et pratiques pédagogiques ».

Cette journée aura lieu dans l’amphithéâtre de la maison de la recherche (MR2), Université Paris 8, 2 rue de la liberté, 93526 Saint Denis.

Nous interviendrons sur la question de la formation au numérique et aux humanités numériques, de l’École à l’Université.

Programme : 

9h30-10h30 – Conférence plénière

 Claire L. Warwick (Durham University) : “Binary codes- contradictory cultures and digital humanities education”

10h30-11h : pause-café

11h-12h20 – Session 1 : Les Humanités numériques comme outils pédagogiques

11h-11h20

Jérémie Vandenbunder, Emilie Fromont, Guillaume Garcia, Emilie Groshens, Emeline Juillard, et Selma Bendjaballah (Centre de données sociopolitiques de Sciences Po) : “Teaching Human and Social Sciences Methods with beQuali, or How to Use Digital Humanities for Educational Purposes”

11h20-11h40
Rachel Panckhurst, Montpellier 3 : « Réseaux sociaux, pédagogie collaborative et humanités numériques »

11h40-12h
Chantal Claudel (Université Paris Nanterre) et Marianne Doury (Université de Paris) : « Les apports des arbres argumentatifs pour l’enseignement de l’argumentation en contexte de FLE »

12h-12h20
Q & A : Questions et échanges avec la salle

12h20-13h30 : déjeuner (buffet offert aux participants)

13h30-14h45 – Table-ronde : Humanités numériques, formation de formateurs et pratiques pédagogiques.

Chaque présentation aura une durée de 15 minutes maximum. Elles seront suivies d’un temps d’échanges et de débats.

    • Laurent Collet (Université de Toulon), Thibaud Hulin (Université de Bourgogne- Franche-Comté), Laurent Petit ( INSPE Sorbonne Université) et Emilie Remond (IUT d’Angoulême, Université de Poitiers) : « De la collecte des données à l’acquisition d’outils intellectuels : la formation de formateurs aux humanités numériques en question »

    • Elie Allouche (MEN & MESRI) : « Former au numérique et aux humanités numériques : état des lieux et enjeux de transversalité, de l’École à l’Université »

    • Chantal Charnet et Lucie Alidières-Dumonceaud (Université Paul Valéry – Montpellier 3) : « Usages et pratiques techno-pédagogiques d’un Master mention Humanités numériques : un bouleversement universitaire »

14h45-15h15 : pause-café

15h15-16h30 – Session 2 : Les humanités numériques comme outils d’autonomisation

  • 15h15-15h25

    Lucie Alidières-Dumonceaud et François Perea (Université Paul Valéry – Montpellier 3) : « Introduire les Humanités numériques dans la formation (obligatoire) de tous les étudiants de licence : proposition à l’université Paul Valéry – Montpellier 3 »

  • 15h25-15h50
    Céline Bohnert (Université de Reims) et Richard Walter (CNRS-ENS) : « Des étudiants éditeurs sur la plate-forme générique EMAN : un scénario pédagogique entre Humanités numériques et épistémologie »

  • 15h50-16h10
    Estelle Debouy et Fatiha Idmhand (Université de Poitiers) : « Enseigner en Humanités numériques, comment enseigner l’autonomie ? »

  • 16h10-16h30
    Q & A : Questions et échanges avec la salle

Informations : https://ea-anglais.univ-paris8.fr/spip.php?article1435


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.